Mum to be et/ou working girl?

by - juillet 24, 2017

Ce weekend, une amie m’a écrit pour m’annoncer qu’elle est enceinte. Explosion de joie. Très heureuse pour elle, pour eux. Feux d’artifice de sentiments ! Puis : joie, envie, mélancolie.

J’ai bientôt 32 ans. La question d’une future grossesse se pose forcément (comme je l’ai déjà expliqué récemment dans mon article c’est pour quand ?), mais je m’interroge.
Et ma carrière alors ? J’ai étudié si dur, avec abnégation. On m’explique qu’il arrivera un jour où je devrai faire des choix Le travail, une carrière ET/OU une famille ? 
Cette petite remarque provoque en moi un terrible sentiment d’injustice, de rage contre une situation qui n’a pas lieu d’être, et également du ressentiment contre notre société qui place les femmes dans une position les obligeant chaque jour à faire davantage d’efforts et de sacrifices que les hommes.
Non, je n’arrive pas à choisir. Je suis emprunte d’indécision. Je ne veux pas choisir !


Pourquoi devrais-je renoncer à un poste qui me fait rêver parce que je suis une femme en âge d’avoir un enfant et que l’agenda d’une jeune maman ou d’une « mum to be » ne coïncide pas avec celui d’un employeur qui ne pourrait/voudrait pas se passer d’une de ses employées pendant 4 mois (soit la durée légale d’un congé maternité) ?

Pourquoi la loi prône l’égalité de traitement entre l’homme et la femme au travail quand je sais et que je suis témoin, chaque jour, de choix discriminatoires et misogynes qui ne disent pas leur nom ? Je ne comprends pas…. Je ne veux ni expliquer, ni excuser car cela reviendrait à accepter toutes ces injustices.

Je voudrais ne pas être confrontée à de tels choix, pouvoir être là où j’ai envie d’être professionnellement, parce que je suis tout simplement compétente pour un poste ET être une femme heureuse et épanouie dans sa vie personnelle. Est trop demander, en France, en 2017 ?

You May Also Like

2 commentaires

  1. C'est vrai qu'on se pose beaucoup trop de questions en France ... en tout cas bravo pour ta sélection du jour Inspilia :)

    RépondreSupprimer